Peintures 2007 – 2009 / Monstre-toi

Faire triompher la permanence des rages légitimes, la puissance des trop rares vigilances, le danger de toute existence lucide, telle est la réalité.

Patrick Lefur
Peut-on dire que cette série s’est élaborée à partir d’une redéfinition de ce qu’est et représente la star rock, un travail qui ne tend pas vers le mythe, l’icône?

Fred Kleinberg
le mot « monstre » vient du latin « monstrum ». Il désigne un être dont la conformation diffère de celle de son espèce. Un être fantastique qui est issu de la mythologie ou de la légende. Ainsi, par voie de conséquence, le monstre est « prodigieux », excessif. Pour ne pas être un monstre il faut être semblable à ses…semblables ; être conforme à l’espèce ou être à l’image de ses parents. La différence ! C’est leur différence qui m’intéresse, elle est emblématique, poétique, créatrice. J’ai donc choisi de faire, essentiellement des portraits en plan rapproché et même très serré pour, plus qu’en faire la représentation, entrer au plus profond de l’humanité de l’individu. Mes cadrages sont cinématographiques.Ils regardent droit dans les yeux du spectateur, un effet de miroir,un reflet, mais qui est le monstre de qui ?

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!