Réalisé à quatre mains par les groupes Catfish et Télégram, ce nouveau morceau s’est créé autour d’un portrait du boxeur Mohammed Ali réalisé par le peintre et graveur français Fred Kleinberg. Allégorie du combat contre soi-même, contre l’invisible et l’insidieuse réalité de notre époque, ce titre est sorti hier pour célébrer l’anniversaire de la mort du « Greatest ».
Rolling Stone

voir le clip « Mohamed Ali » par les groupes Télégram & Catfish
Fred Kleinberg, Catfish & Telegram
Mohamed Ali, pastel sur papier, 80x120 cm, 2019
Mohamed Ali, pastel sur papier, 80×120 cm, 2019.
Série We Can be heroes