NUMÉRO 1

Les décisions du regard, c’est une façon de rester fidèle à ses idéaux. Oui je fais de la peinture dite figurative, je peins des figures, je ne cherche pas à être réaliste, je cherche l’authenticité de la réalité. Je traque la vérité. Alors oui, aujourd’hui, plus que jamais  je signe mes propos concernant les photographies, elles sont le point de départ à de nombreux tableaux: « Progressivement je me sépare d’elles en peignant, je me détache après les avoir aimé, choisi, décortiqué, exploré, disséqué jusqu’à sentir leur moelle. Plus je peins et plus je me détache. J’aspire leur substance intime, je les vide de leur contenu jusqu’à ce qu’elles ne deviennent que l’image elle-même. Une simple écorce, juste une amorce. Un déclencheur à peinture. Je me bats contre elles, tout contre, très proche - très contre. Quand le tableau est réussi, ces photographies n’existent plus. Je les ai tuées. De leur mort naît ma peinture ». 

 Ne fermez pas les yeux, Abonnez-vous aux décisions du regard. Recevez des nouvelles de la vie artistique de Fred Kleinberg, découvrez une oeuvre en train de se faire. http://www.fred-kleinberg.com/contact/

Collectionner - Les décisions du regard donne l’occasion aux amis de l'artiste Fred Kleinberg  d’acquérir une estampe, d'une éditions limitée, une oeuvre collector, à des conditions préférentielles. Voir l'offre.

---

Emile Zola, J'accuse, huile sur toile, 147x114 cm, 2019

WE CAN BE HEROES, 2019

 Fred Kleinberg  produit une nouvelle série de portraits. Il constitue avec cet ensemble de peintures et de dessins, « un panthéon » de nos héros, hommes et femmes qui marquent notre temps. Ils sont artistes, chercheurs, sportifs, médecins, avocats, simples aventuriers de notre histoire collective, hommes et femmes de progrès…  Ce corpus de personnalités internationales dépeintes par l’artiste révèle notre époque, notre histoire commune par leur exemplarité, leur mode de vie, leur différence, leur créativité, leur histoire réelle ou de légende. La nécessité de questionner la notion d’héroïsme, de définir, voir de redéfinir dans cette période de crise, de début de siècle est le moteur créatif de cette nouvelle série. 

---

Patrick Lefur
Comme toujours dans l’atelier d’un peintre on est intrigué par le côté laboratoire, cuisine… Contre un mur une table, le plan de travail avec les outils, les ingrédients, les mixtures et les recettes immatérielles… Sol moucheté, Odeur de(s) peinture(s), parfums des pigments, de vos cigarettes blondes… On est bien accueilli, en musique comme il se doit, saisi ici par le regard poignant des oeuvres en cours, accrochées aux murs, là intrigué par les toiles terminées?

Fred Kleinberg
Ici, que je travaille ou non, il y a toujours de la musique. Je vis dans un monde sonore, en contre point au silence de la peinture. La musique rythme la journée de travail. L’ atelier est le lieu de tous les possibles, de toutes les rencontres, avec soi, avec les autres. Un espace vivant, libre en perpétuelle transformation.

---

FRED KLEINBERG VU PAR FRANÇOISE MONNIN

Françoise Monnin est une historienne d’art, diplômée de la Sorbonne. Journaliste, Auteur de monographies sur les artistes d’aujourd’hui, elle est également rédactrice en chef de la revue Artension.

Fouaillant la matière, tourmentant les lignes, plus que jamais Fred Kleinberg  fait aujourd’hui cracher la peinture et brûler le dessin. La rage qu’il insufflait précédemment aux sujets de ses œuvres (les idoles du Rock’n roll notamment, dont il a fait une série de portraits spectaculaires en 2008, ou encore les divinités indiennes, insolentes et colériques, représentées depuis 2002) est à présent entrée dans le corps même des peintures, réalisées à Paris depuis neuf mois ; un corps puissamment épais mais vigoureusement charcuté, dont les alternances d’effets mats ou laqués évoquent écorchures ou brûlures. Un corps suffisamment empreint de rage qu’à lui seul il induit au spectateur une puissante sensation de maelström. Même chose en ce qui concerne les dessins conçus en Inde au début de l’année dernière : leur densité  nerveuse, leurs effets de flammèches, à eux seuls, évoquent l’impact, le choc. 

---
http://www.fred-kleinberg.com/contact/

 

Ne fermez pas les yeux, Abonnez-vous aux décisions du regard, en vous inscrivant à la newsletter. Recevez régulièrement des nouvelles de la vie artistique de Fred Kleinberg. Découvrez une oeuvre en train de se faire...

http://www.fred-kleinberg.com/editions/

Pour ce NUMERO 1Les décisions du regard vous donne l’occasion d’acquérir une estampe de Fred Kleinberg, une oeuvre collector, d'une édition limitée à des conditions préférentielles. Nous vous avons sélectionné 3 oeuvres. Pour l’une de ces acquisitions le livre Made in India vous sera offert128 pages couleurs, bilingue Français-Anglais de format 24x 30 cm, préfacé par l’historien d’art Jean-Luc Chalumeau. Inclut le film DVD Made in India.  

 

---

LES OEUVRES

Lou Reed, gravure originale sur vélin d’Arches 270 g, 75 x 105 cm. Signé par l'artiste. Tirage : 50 exemplaires.

Prix préférentiel : 480, 00 €

Voir

 

 

---

Nick cave, gravure originale sur vélin d’Arches 270 g, 75 x 105 cm. Signé par l'artiste. Tirage : 50 exemplaires.

Prix préférentiel  : 480, 00 € 

Voir

---

Mister Pop, gravure originale sur vélin d’Arches 270 g, 75 x 105 cm. Signé par l'artiste. Tirage : 50 exemplaires.

Prix préférentiel  : 480, 00 € 

Voir

---
Sortie en kiosque du hors-série ODYSSÉE - Artension Magazine

A l’occasion de l’exposition Odyssée , la première monographie hors-série du Magazine Artension vient de paraitre en kiosque. 64 pages consacrées au travail de l’artiste Fred Kleinberg. Textes de : Dominique Attias, Georges Didi-Huberman, Itzhak Goldberg, Jack Lang, Patrick Le Fur, Françoise Monnin, Rafael Pic, Emmanuel Pierrat, Françoise Sivignon et Jeanette Zwingenberger. Photographies : Bertrand Rieger . Une production Artension …

Lire la suite.

---
---
---
---
https://www.facebook.com/fkleinberg/?ref=ts

SUIVEZ NOUS